Panneaux solaires : que choisir en 1ère installation, thermiques ou photovoltaïques ?

Dans la course à l’économie financière, la question se posera sans doute pour la plupart des propriétaires : peut-on réellement économiser sur l’énergie ? Il existe aujourd’hui des moyens écologiques qui permettent de stocker les rayonnements solaires pour les reconvertir en eau ou en électricité. Les panneaux solaires ont fait leurs preuves et continuent de séduire de part leur côté pratique, économique et écologique. Certes l’installation a un coût non négligeable mais ce dernier est plutôt bien amorti, en assez peu de temps.

Crédit photo : Freedigitalphotos.net – xedos4

Cependant, une dualité s’imposera si vous n’avez pas les moyens de faire poser des panneaux solaires thermiques en plus des photovoltaïques. Lequel choisir en premier lieu et pour quelles raisons ?

Les panneaux solaires thermiques

Parmi ce type de panneaux, on distinguera les « capteurs à eau » et les « capteurs à air ». Ces derniers utilisent de l’air chauffé grâce au soleil qu’ils diffuseront ensuite dans les pièces (via les chauffages). La plupart du temps, ce sont surtout les agriculteurs et les usines qui en font un meilleur usage car ces capteurs contribuent à sécher efficacement les produits qui nécessitent une telle action.

Pour un usage privé, les capteurs à eau sont les plus répandus. Un liquide caloporteur circule à l’intérieur de tubes, dans un circuit fermé. Ces tubes sont alors réchauffés par les rayonnements solaires qui transmettent une certaine chaleur au liquide caloporteur.
Les capteurs à eau sont donc utilisés pour produire de l’eau chaude sanitaire et demandent, par conséquent, l’utilisation d’un chauffe-eau solaire individuel.

Actuellement, ce système est plus rentable que les panneaux solaires photovoltaïques. Malgré le coût de l’eau chaude tout de même nettement plus faible que celui de l’électricité. En effet, il est à noter que les panneaux solaires thermiques sont d’autant plus réputés pour leur efficacité qu’ils sont utilisables sur tout le globe, ou presque. On ne perdra donc pas en rendement si on les fait poser dans le nord de la France, en Belgique ou même au Canada, par exemple. Au contraire des modules photovoltaïques qui sont réellement plus efficaces dans les zones ensoleillées.

En outre, le coût d’installation de panneaux solaires thermiques est légèrement plus faible que celui de son homologue produisant de l’électricité. Détail sans doute non négligeable.

Les panneaux solaires photovoltaïques

Bien que plus cher et moins efficaces dans certaines zones, les modules photovoltaïques sont tout de même fort appréciés dans les régions où l’électricité est plus chère qu’ailleurs et où le soleil bat son plein. Pensons par exemple à la péninsule ibérique. L’Espagne et le Portugal, notamment, sont des pays susceptibles d’exploiter pleinement ce système écologique. Tout comme le sud de la France, d’ailleurs.
Ils ont également l’avantage de s’installer sur des supports fixes ou mobiles. Ces derniers sont appelés « trackers ». Leur rôle, innovent et rentable, est de suivre la progression du soleil afin de pouvoir en capter les rayonnements tout au long de la journée. Ils sont bien entendu plus coûteux mais leur rendement est amélioré de près de 30% par rapport aux modules fixes.

En conclusion …

L’utilisation de panneaux solaires et leur rentabilité dépendra forcément de votre lieu d’habitation. Il serait judicieux, sans doute, d’opter pour les modules photovoltaïques si vous vivez dans une région ensoleillée, où l’électricité est onéreuse. Si, au contraire, vous ne pouvez pas profiter du soleil et de ses rayonnements autant que dans les pays du sud de l’Europe, il sera peut-être plus avantageux pour vous de choisir la solution des panneaux solaires thermiques. Ceux-ci étant aussi efficaces d’une région à l’autre, moins coûteux à l’installation et surtout très rentables en termes d’économies d’énergie.

You must be logged in to post a comment Login